Amélie Nothomb aime l’ivresse, mais attention, pas n’importe laquelle: elle aime l’ivresse que lui procure le champagne. Aussi apprécie-t-elle ces doux moments qu’elle passe seule en compagnie d’une coupe de cristal et d’une bouteille de Veuve Clicquot, de Jean Perrier, ou encore de Rœderer: au fond, qu’importe le flacon, pourrait-elle dire, pourvu que ce soit du champagne, et qu’elle en ait l’ivresse. 236 more words