Je ne vais pas tant écrire sur le contenu de cette (belle) BD que du sentiment connu et de la nostalgie d’un temps que les moins de 10 ans ne peuvent pas connaitre qu’elle a ravivé chez moi. 501 more words