Plus de 800 000 personnes ont été tuées au cours du génocide rwandais en 1994. Le systène judiciaire du pays a également été décimé, au moment où il en avait le plus besoin. 44 more words